Accueil Non classé UFC La CSAC double les amendes pour les combattants qui ne feront pas...

La CSAC double les amendes pour les combattants qui ne feront pas le poids

8036
6

La commission athlétique de la Californie vient d’instaurer une nouvelle règle qui aura pour but de punir les combattants qui ne sont pas en mesure de faire le poids.

En plus d’amputer la bourse d’un combattant de 20% comme à l’habitude, la CSAC imposera désormais une amende supplémentaire de 20% prélevée sur le bonus de victoire du combattant ayant été pris en défaut (en cas de victoire).

Plus de détails sur MMAFighting.com.

Par exemple, si un combattant touche 20.000$ pour combattre et 20.000$ en cas de victoire, il devra débourser 8.000$ s’il n’est pas en mesure de faire le poids. Cette somme sera ensuite divisée entre son adversaire (le perdant) et la CSAC .

La CSAC a également annoncé que de nouvelles règles concernant les coupes de poids extrêmes seront adoptées plus tard cette année.

(Commission athlétique de la Californie/CSAC)

6 Commentaires

  1. Pas sur que ce soit la bonne chose à faire. Les combattants les mieux payés ou ceux avec un bon contrat de pub s’en foutront, et pour ceux qui gagnent moins ça risque de les inciter à se mettre encore plus en danger pour ne pas perdre le peu qu’ils gagnent.

    La pesée le jour même, je vois que ça pour mettre fin à ce cirque.

  2. Ou combattre dans sa catégorie et ne pas chercher à cutter comme un furieux pour ne soit disant pas être désavantage au niveau de la corpulence.

  3. Exactement kiichi187 c’est le gros soucis a l’ufc quand un mec doit perdre au moin 15kg c’est pas normal
    Bref tout ces conneries sa leur éviterait
    Des soucis santé

  4. ça me dégouttes de plus en plus comme la dit ed la douleur pour ce qui gagne peu c est triste quoi et biensur la moitier csac

  5. Je ne poste jamais, mais à chaque fois que j’entends parler de cutting je vois le “la pesé le jour même”… Donc, c’est impossible, il y a des années l’anglaise avait essayé, et les mecs coupaient quand même, d’ailleurs des orgas mineures ou les compétitions de grapp/jjb font la pesée le jour même (des fois juste avant le combat) et bien les mecs coupent quand même. Ce qui augmente le danger, le mec entrant sur le tapis/ring/cage déshydraté. Sur un tournoi de grapp/jjb il est courant qu’au premier combat les mecs entrent tout séché sur le premier combat, le passe et se réhydratent ensuite. Donc non, la pesée le jour même n’est pas une solution. Une organisation à la OFC, avec des pesées plusieurs jours avant, et un contrôle sur plusieurs semaines et la meilleure solution.

LAISSER UN COMMENTAIRE