Accueil BELLATOR La CSAC approuve un plan de 10 points qui modifiera radicalement la...

La CSAC approuve un plan de 10 points qui modifiera radicalement la procédure de coupe de poids

3377
4

Bonne nouvelle pour la santé des combattants. La commission athlétique de la Californie (CSAC) vient d’adopter une nouvelle politique de coupe de poids pour les combattants d’arts martiaux mixtes (MMA) qui combattront sur son territoire.

Ces changements seront mis en œuvre grâce à un nouveau plan en 10 points qui a d’abord été suggéré par le chef de la CSAC, Andy Foster, en mars dernier.

Les 10 points adoptés par la CSAC:

1- Demander aux combattants de MMA de sélectionner la catégorie de poids dans laquelle ils veulent évoluer, poser des questions sur le poids et la déshydratation à prendre en compte avant d’autoriser un combat. La division indiquée devra être déclarée sécuritaire par un médecin sur le formulaire d’application.

2- Un combattant qui manque le poids reçoit une amende de 20% de sa bourse de base, 10% de cet argent est remis à la commission athlétique et 10% est remis à son adversaire. En plus, le combattant fautif devra verser 20% de son bonus de victoire à son adversaire.

3 – L’ajout de quatre divisions supplémentaires (165, 175. 195 et 205 livres) qui laisseront plus de choix aux combattants.

4 – Effectuer des changements de politique sur la façon dont les combats sont approuvés en mettant l’accent sur la classe de poids appropriée.

5 – Implanter des restrictions sur les classes de poids pour les combattants qui manquent le poids plus d’une fois. Les combattants en questions seront tenus de combattre dans une catégorie de poids imposée jusqu’à ce qu’un médecin certifie qu’ils sont en mesure de combattre dans une autre division. La commission athlétique devra également approuver le changement de division.

6 – Instaurer une procédure de pesée anticipée afin de permettre aux combattants de récupérer le maximum de temps pour la réhydratation.

7 – Implanter un deuxième contrôle de poids le jour de l’événement pour s’assurer que les combattants n’ont pas récupéré plus de 10% de leur poids corporel. Les combattants pris en défaut seront invités à passer à une classe de poids plus élevé.

8 – Contrôlé la déshydratation par le biais d’un test de gravité de l’urine effectué par un médecin de la commission athlétique.

9 – Une recommandation de vérification du poids de 30 jours et de 10 jours pour les combats de championnats, comme fait la WBC lors des combats de boxe.

10 – Questionner les matchmakers, entraîneurs, promoteurs, sur les coupes de poids effectués par leurs combattants.

Les principales promotions comme l’UFC et Bellator ont très bien réagi au plan proposé par Foster. Le système de 10 points de Foster pourrait également être adopté par d’autres commissions athlétiques au cours des mois à venir.

4 Commentaires

  1. Enfin oui !
    En plus des enjeux de santé, peut-être la fin du cirque aussi car bien des combattants n’ont réussi que grâce à l’absence de ces règles !
    Et puis sans doute beaucoup moins de combats annulés … 🙂 ( on l’a compris je pensais fortement aux poids ” légers ” déjà à la ligne précédente ^^ )

  2. Effectivement une bonne nouvelle, depuis le temps que je dis que le “cutting” est une problème tricherie pire que le dopage dans ce sport…

    Cependant quelques bémols : la règle #3, je ne comprends pas trop la logique de ces nouvelles classes de poids qui mettrait 5 livres de différences entre 165, 170 et 175 livres, mais garderait 10 livres de différences entre 135, 145 et 155 livres ❓ ❓

    Et ce n’est pour l’instant qu’applicable que sur le territoire de la Californie… Le jour où le Nevada fera de même on pourra dire que c’est sérieux…

LAISSER UN COMMENTAIRE