Accueil Non classé World Series of Fighting WSOF s’appelera PFL en 2018, avec à la clé un championnat, des...

WSOF s’appelera PFL en 2018, avec à la clé un championnat, des play-off et un salaire mensuel !

6005
6

Après avoir grimpé les durs échelons du monde du MMA, en étant arrivé à être dans le top 3 des ligues professionnelles en 2015, le World Series Of Fighting a depuis connu une perte de vitesse. Après plusieurs procès pour corruptions (Détournement de fond,conflit d’intéret et non remboursement de dette) qui n’ont pas aidé, l’organisation qui vient d’être rachetée, changera de statut à partir du mois de janvier 2018, avec plusieurs modifications dans son fonctionnement, que ce soit pour les match-up ou pour tout simplement la vie des combattants.

L’organisation se nommera désormais Professionals Fighters League. Plusieurs rumeurs ont été répandues ces derniers mois, avec un tournoi d’ouverture à $10 millions ou une ceinture à $1million… Les choses sont un peu plus précises aujourd’hui. Il s’agit en fait d’une bourse globale de 10 millions pour la première carte, qui réunira des combats dans les 7 catégories les plus répandues dans le MMA (des poids lourd aux poids légers, donc pas de poids mouche), ceintures à la clé. Mais la nouvelle promotion veut aller plus loin.

En effet, elle promet un système sportif juste et reconnaissant. Pour ce faire, la promotion annonce mettre en place des saisons, des platyoff et des finales, comme les sports collectifs américains. Mais le point le plus important (du moins celui qui fais le plus débat sur la toile) et décrit en second point du mail envoyé par Ray Sefo, président de l’organison, aux combattants toujours sous contrats avec l’organisation d’origine (WSOF):

La question de la rémunération chez les combattants MMA fait débat depuis plus d’une décennie. Le système mis en place par l’organisation dominante est parfois (à tord ou à raison) apparenté à de l’exploitation, tant le différentiel entre les gains apportés par un combat et la proportionnelle reversé aux combattants peut paraitre disproportionnée. Si aujourd’hui une large minorité du roster de l’UFC gagne des sommes conséquentes, elles restent en dessous de ce que la firme engrenage sur chaque gala.

L’idée d’une rémunération mensuelle a à plusieurs reprises était mise en avant par certains combattants, José Aldo et Vitor Belfort notamment. Si la question n’est toujours pas d’actualité à l’UFC, il semblerait qu’une ligue de seconde zone (voir troisième zone) soit décidée à mettre en place un salaire à proprement parlé, mensuel et sur toute l’année. L’intérêt reste dans le culot de cette expérimentation qui du coup attire une vraie surveillance.

Comme nous l’avons toujours fait sur ce site, nous souhaitons toute la réussite possible à une nouvelle promotion MMA, en espérant que tous ses projets puissent se réaliser.

La PFL sera donc à surveiller en 2018, en espérant que vous en ferez de même, histoire que l’on puisse en débattre !!

6 Commentaires

  1. ça aurait etait sympa si c’etait l’ufc qui faisait cela mais la….

    Par contre faut arreter avec le salaire mensuel, quel sport de combat a un salaire mensuel???
    Aucun a ce que je sache.

    Le seul moyen pour eux de faire un championnat, playoofs etc serait de reduire le nombre de rounds(pour eviter de grave blessures) et a ce jeux la faire 2 rounds par exemple les lutteurs seront gravement avantagés.

    Bref pas fan de cette idée au final.

    Perso la seule regle que je voudrais qu’elle soit etabli concerne les defense de titre, un champion devrait defendre son titre tous les 6 moins maximum(sans blessure bien sur) et contre des gars de sa caté.
    Pareil pour les superfights , faut defendre son titre un minimum de fois avant.

  2. Si un vrai championnat, avec un système de points (comme dans les autres sports) fiable, implique qu’un classement réel (pas fait par les journalistes) établi par les résultats déterminera qui affronte qui, et dans quel ordre les prétendants ont le title shot (et pas celui qui a la plus grande gueule), alors je trouve que c’est une excellente nouvelle.

    Pour le salaire mensuel je ne sais pas trop quoi en penser, c’est vrai qu’à première vue c’est pas ce qui semble le plus adapté, mais si des gars comme Aldo et Belfort, qui ne sont pas dans les moins payés, l’ont réclamé, alors c’est à essayer, après tout ils savent mieux que nous ce qui est bon pour eux. Si les combattants avaient une assurance santé qui leur maintient leur salaire quand ils sont blessés, ainsi qu’une assurance annulation quand leur combat est annulé, on aurait pas besoin de ça. Mais si un des petits de l’UFC, qui gagne 12.000$ par combat, se blesse alors qu’il peut combattre normalement que trois fois en moyenne dans l’année, il est sur la paille, et dans son cas (et dans le cas d’une​ bonne partie des combattants) le salaire mensuel est moins précaire.

  3. ya du bon la dedans mais salaire mensuel je suis contre , car ceux qui ont la capacité de combattre vont simuler des blessures ( en payant des médecins) pour chauffer le banc comme on dit en NBA et être payé à rien foutre.

    Il faut des bonnes payes ! minimum 15 000$ ( pour le wsof/pfl c’est plutôt pas mal ) pour qu’un combattant face un bénéf sur le coût de son training camp.

    Le tournoi c’est 10M$ pour le vainqueur?? éclairez moi si je me trompe
    et la ceinture à 1M$ c’est vraiment une bonne chose pour une fois qu’une orga payera mieu que l’UFC ….

    En tout cas pour payer des sommes pareil et être à la fois rentable ils ont intérêt à faire plus que 1 event tous les 3 mois ! pour suciter l’engoument des gens ! le wsof est une bonne orga juste derrière le one fc pour moi mais qui fait encore trop peu d’event !

  4. Je ne pense pas que les combattants simuleront des blessures. Quand t’arrives à ce niveau en MMA, c’est que tu consacres ta vie à ta passion pour être le meilleur, pas juste pour un salaire à rien faire. Les mecs passent leur vie à s’entraîner, négligent souvent leur famille ou tous les à-côtés parce qu’ils ont en eux de vouloir entrer dans la cage et battre leur adversaire, je les vois pas simuler quoi que ce soit.

  5. L’idée d’un salaire réel est une véritable avancée.
    Les combattants s’entrainent toute l’année, pourquoi ne seraient ils pas payés en conséquence.
    Après à charge à l’organisation de les faire combattre régulièrement.

    Les bourses partent rapidement.1/3 vont au fisc US ( en tout cas pour les combattants étrangers , tu dois de plus payer ton camps, les entraineurs. Tes soucis de santés dus aux trainings et aux combats sont à ta charge.
    Et puis, après ça il faut manger, se loger s’habiller…

    Il n est pas étonnant, que la plupart des combattants hors top niveau aient un boulot à côté.

    On peut vraiment parler de combattants pro, lorsqu ils sont capable de vivre pleinement comme un footeux de leur sports.

    l’autre solution, serait une meilleure redistribution des gains et de plus grosses bourses tout simplement.

  6. Sinon, il y a des pratiquants de sports de combats qui sont payés mensuellement. C est le cas de ceux qui évoluent à l insep dans les différents poles France me semble t il.
    Après ils sont payés chichement. C etait aussi le cas, dans la World series of boxing. Les boxeurs français étaient au moins durant la 1ere édition payés mensuellement. je ne sais pas ce qu il en est.

    Après, ils ne sont pas obligé de leur donner des salaires mirobolants. mais les bourses des combats sont pour le moment insuffisantes, s il n y a pas de gros contrats de sponsoring derrière.

    Dites vous bien, qu un combattant qui a l esprit tourné entièrement tourné vers le sport nous donnera de meilleurs performance que s il doit comme Yuki kondo au temps du PRIDE travailler en plus dans une station service.

LAISSER UN COMMENTAIRE