Accueil Non classé UFC UFC 210/Pesée : Malgré son appel, Anthony Johnson ne souhaite pas que...

UFC 210/Pesée : Malgré son appel, Anthony Johnson ne souhaite pas que Cormier soit dépouillé de son titre

8368
3
Apr 8, 2017; Buffalo, NY, USA; Daniel Cormier (red gloves) celebrates after defeating Anthony Johnson (blue gloves) during UFC 210 at KeyBank Center. Mandatory Credit: Kevin Hoffman-USA TODAY Sports

Comme nous en parlions en début de semaine, une polémique est née sur la pesée de l’UFC 210. Daniel Cormier qui a subi un premier échec sur la balance a réussi, à perdre beaucoup de poids en très peu de temps (voir l’article). Après sa défaite face au champion, Anthony « Rumble » Johnson a décidé de faire appel en demandant 20% de la bourse de Cormier, pratique habituelle lors d’un manquement au poids de l’adversaire.

Lors d’un combat de championnat, si le challenger manque le poids, le titre n’est alors plus mis en jeu, quelle que soit l’issue du combat. Mais s’il s’agit du champion, il peut alors être destitué de son titre s’il en sort vainqueur, après examen de la commission.
Certains éléments portent à croire que « Rumble » ne mesurait pas la portée de son propos lorsqu’il a annoncé faire appel auprès de la commission. En effet depuis lors, il a toujours accepté sa défaite sans ne jamais lui trouver d’excuse. Et il donne aujourd’hui l’impression de vouloir rectifier le tir :

« Tout d’abord, je n’ai jamais dit que je voulais que D.C soit dépouillé du titre. Il m’a battu et c’est un fait… Deuxièmement, j’ai dit que tout serait traité après l’affrontement, car j’étais concentré sur le combat. La pesée a été controversée et le fait est qu’elle a été faussée. Si je perds des fans parce que je me bats pour ce qui est juste, alors qu’il en soit ainsi. Si ça m’arrive à moi, ça peut arriver à n’importe qui. Tout le monde s’offusque quand un appel est fait, et tout le monde pleure du buzz que ça fait. Ca n’a aucun sens !

La pesée est controversée, mais pas le combat, car il m’a battu. Je ne me plains pas de la défaite, je me plains de la pesée. Daniel Cormier ne doit pas être dépouillé, mais pour sûr, il doit répondre sur ce qui s’est passé à la pesée. Si vous me détestez pour ça, c’est votre problème. Mais si vous m’aimez encore, je vous aime en retour… Et tout ça n’est pas pour l’argent, oh que non. Je dis ça pour ceux qui n’ont rien dans la tête. »

Il est vrai que la première revendication de Johnson était plus vindicative. Mais comme toujours, l’aspect juridique peut passer outre les états d’âme d’un plaignant lorsque la machine est lancée. En effet, quelques heures plus tard, l’avocat de Johnson Craig Zimmerman reprenez son rôle d’avocat stratégique en confirmant les intentions de « Rumble » tout en continuant à être dans l’attaque face aux institutions:

“En fait, ce que je pense qu’il essaye de dire, c’est qu’il ne veut pas que l’on croie qu’il veuille que l’on change le résultat de l’affrontement. Il reconnaît sa défaite. La question est plutôt sur le fait que la NYSAC (NDLR: La commission athlétique de l’état de New York) reconnaisse que Cormier est venu en surpoids. Et à partir de là, la pesée est fausse. Si dans le cadre de leur décision, ils décident de ne pas lui retirer le titre, Anthony n’en fera pas problème. S’ils le font, et bien tant mieux. Il veut reconnaître que la pesée n’était pas bonne, qu’il était en surpoids et que cela n’arrive à personne d’autre. »

Personnellement, ce que je trouve hallucinant une fois de plus, c’est que le fond du problème n’est pas traité. Est-ce le camp de Johnson ou de Cormier qui s’occupe d’officialiser le poids sur la balance ? Non. La commission est-elle attaquée dans ce cas là ? Non, au contraire, c’est elle le tribunal.

Alors, je veux bien que l’on parte dans des complots tels que les rumeurs relayées actuellement sur certains gros sites, comme quoi DC aurait levé un pied ou se serait servis de la bâche UFC pour se soulever (si si, ce sont de vraies rumeurs !!), mais quand bien même, si tel était le cas, ne serait-ce pas la commission qui manque aussi de professionnalisme ? Non, on parle des combattants tricheurs ou de ceux qui veulent défendre la veuve et l’orphelin.

Car il ne faut quand même pas oublier le culot de Johnson dans l’histoire, lui qui se plaint d’une pesée foireuse de son adversaire, lui qui a combattu 2 catés en dessous avec son physique de taureau (en poids mi-moyens !), lui qui était pourtant un spécialiste du surpoids (3 pesées ratées à l’UFC lors de ses débuts, échecs qui lui avaient value une exclusion de la ligue, l’amenant à combattre en poids lourds au WSOF) !

Sérieusement, je pense que la controverse de cette pesée était tellement flagrante, que comme souvent, c’est les combattants qui sont pris à défaut et mis en avant, afin de cacher certaines failles…

Mais bon, ça, ce n’est que mon avis.

Vous en pensez quoi vous ?

3 Commentaires

  1. je pense que daniel cormier s’est appuyé sur la serviette cachée par la banderolle pendant que les 2 coach la tirée.

  2. Je pense que c’est pas parce que Johnson a raté plusieurs pesées par le passé qu’on ne doit pas faire respecter la règle, il a eu des sanctions je suppose, au tour de DC d’en avoir une s’il rate le poids.

    Tu as raison en disant que le problème n’est pas le combattant mais la commission, et je dirais même que le problème c’est encore et toujours le cutting. Quand tu vois la tête de poisson mort qu’avait Cormier sur la balance, quand tu vois le gabarit des deux dans la cage, comment on peut encore dire qu’ils combattent en -93kgs ?

    L’hypocrisie vient surtout de là, on fait une affaire pour 1,2 livre alors que les mecs font AU MOINS 10kgs de plus le soir du combat, où est la vraie triche là-dedans ? Les mecs sont hyper sereins envers le cutting, ils assument à mort, on a même vu Weidman se faire interviewer pendant son cutting et raconter ce que ça fait, comment on a pu arriver à normaliser ÇA ?? Les mecs en sont rendus à dire que le plus gros du travail c’est de faire le poids, le combat après ça passe tout seul.

    Surtout que pour reprendre l’exemple de Weidman, ça lui a pas trop réussi, en un round il était cramé. Avec l’USADA qui sévit, j’espère que les mecs vont se rendre compte que le cutting impacte les performances du lendemain. Se déshydrater pendant une semaine ? Naaaaaaan ça me fatigue pas je vais pouvoir combattre 15min à l’aise !

  3. J en pense que ferme la a tout jamais faux nul zero t sense faire un article pas un monologue redoublement demander

LAISSER UN COMMENTAIRE