Accueil Non classé UFC UFC 208: Silva vs Brunson affichent un respect mutuel d’un autre temps

UFC 208: Silva vs Brunson affichent un respect mutuel d’un autre temps

11650
9

Le second combat principal de l’UFC 208 oppose l’ancien champion Anderson Silva à Dereck Brunson dans la division des poids moyens. Si ce combat ne semble pas apporter un quelconque enjeu au sein de la division (les deux protagonistes sont actuellement classés 7e et 8e de la division), ses derniers jours ont apporté une certaine singularité à cet affrontement, en comparaison avec l’époque que nous vivons.

En effet, outre les têtes d’affiche de PPV, le reste des combattants figurants sur la carte principale ont (sont) de plus en plus besoin d’utiliser le trash talk afin de gravir les échelons. Et lorsqu’un combattant affronte une légende vieillissante, les arguments faciles ont (sont) tendance à pleuvoir. Il n’en est rien pour ce combat là, et je dois dire que c’est assez rafraichissant.

Depuis quelques jours, Dereck Brunson (16-4, 7-2 à l’UFC) affiche le plus grand des respects envers son futur adversaire sur les réseaux sociaux. Après avoir déclaré que les défaites de Silva ne comptaient pas, il continua à lui montrer tout son respect, proche de l’admiration. Sa dernière sortie avant la conférence de presse en témoigne encore:

“Pour valider ta carrière sportive, tu te dois d’affronter les plus grand. Le plus grand de tous les temps, je vous l’offre dans l’octogone le 11 février”

De son côté, Silva ne change finalement pas grand-chose à sa communication. Du moins, depuis qu’il n’est plus champion. Lors de ce Media day pour l’UFC 208, il continue à dire tout le bien qu’il pense de chaque combattant, du respect qu’il éprouve pour eux, pour leur entrainement, pour leur dévotion…

Comme l’explique le site MMAJunkie.com, sa carrière, sa légende, son histoire sont déjà faites, sans oublier qu’il a désormais plus de 40 ans. Tout ce qu’il souhaite désormais est de combattre tant qu’il le peut et apporter du plaisir aux fans. Mais l’âge aidant, peut-être le dit-il avec une plus sincère humilité.

Traduction partielle:

“En fait, ce combat est le plus important de ma vie personnelle. Dereck Brunson est un très bon combattant, il est jeune et c’est un bon challenge pour moi. Je suis tout simplement heureux, car j’aime mon métier. Combattre est mon métier et je vais faire de mon mieux. Transmettre mon énergie, donner mon meilleur pour les fans.”

Suite à cette séquence, “Spider” répond à des questions sur les combattants brésiliens. Là n’est pas notre sujet. Mais l’on peut remarquer le respect mutuel instauré par sa présence et sa réciprocité envers les journalistes, notamment le premier.

Brunson confirme ce respect lors du même Media day:

La vidéo étant plus longue (et plus dure à traduire pour moi), je ne vous relate que l’esprit. Brunson affiche sa confiance en lui, tout en mettant en avant ce qu’est Anderson Silva pour la jeune génération, en mentionnant que le Brésilien est préparé et au top de ce qu’il peut être.

Personnellement, après toutes ces années à couvrir ce sport, à observer puis à alerter certaines dérives, à voir qu’elles se sclérosaient, qu’elles se normalisaient… Constatant le présent actuel, je trouve cette attitude très rafraichissante. Une petite goutte d’eau au milieu du désert…

Mais bon sang ! Qu’il fait soif !!

9 Commentaires

  1. MDR venant de la part d’un site qui parle tout le Temps du champion des poids légers quelle blague

  2. Je pense que c’est l’endroit rêvé pour placer la traduction de la dernière déclaration de Demian Maia concernant le rachat par WME-IMG et leur volonté de faire des gros combats garnis de trashtalk plus vendeurs, mais au détriment de la logique sportive.

    “Je pense que ça aussi c’est une erreur. Chaque sport dans le monde, football américain, football, chaque sport assez ancien et consolidé, les gens aiment le regarder parce qu’ils veulent connaître le vainqueur. Ils ne regardent pas la NBA ou l’Open d’Australie de tennis parce qu’ils veulent voir le gars qui l’ouvre le plus, ou celui sur lequel on a parlé. Ils veulent voir Federer et Nadal parce que ce sont les meilleurs. Ils ne veulent pas voir quelqu’un juste parce qu’il la joue plus bling bling. Au final, ceux qui suivent le sport veulent connaître le vainqueur. Certains veulent voir ceux qui trashtalk, mais ce ne sont pas ces gens-là qui amèneront le sport dans l’histoire. Si on ne change pas notre manière de voir ce sport, il sera vu dans dix ans comme un truc sympa mais ce sera fini. Je ne pense pas que ça durera de cette façon. Les gens ont regardé le Superbowl parce qu’ils voulaient voir les meilleures équipes, pas voir celle qui a parlé le plus, mais voir celle qui sera la meilleure. Les vrais fans de ce sport sont ceux qui porteront le sport et inviteront d’autres gens à l’aimer. C’est pourquoi je pense qu’ils se trompent en cherchant les money fight, ils fonctionnent juste à court terme. Si vous continuez à fonctionner à court terme, je pense que vous allez gâcher le sport et gâcher l’UFC et les gens vont commencer à laisser tomber. Les gens réaliseront que ce n’est plus un sport et vous ne pouvez pas duper les gens indéfiniment.”
    http://www.mmamania.com/2017/2/7/14536820/ufc-demian-maia-if-we-dont-fix-mma-ufc-will-be-remembered-version-wwe-mma

    Voilà j’ai essayé de coller au plus près du texte, mais un Brésilien qui parle anglais, le tout traduit par un Français, vois le bordel ^^.

    Pour ma part je suis complètement d’accord avec ce qu’il dit si on parle à l’échelle mondiale. Cependant les PPV sont, JE PENSE, principalement achetés par les ricains, et vu leur goût pour le catch, auquel on ajoute un favoritisme pro-ricain plus que prononcé à l’UFC, à mon avis l’organisation a encore de beaux jours devant elle. Mais du point de vue du monde, je suis d’accord avec lui, les vrais amateurs de MMA finiront par se lasser et ça ne sera plus qu’une blague.

  3. @Skyz: mais pourquoi autant d’amour juste avant la Saint-Valentin ? ^^
    @Edd: merci pour la trad. , d’accord avec Maia, pas besoin de se comporter comme une merde pour devenir une légende et faire du fric…suffit d’être le meilleur pendant longtemps…défendre des ceintures et enchainer les adversaires, et arrêter de trouver des excuses bidons et courir après des gars qui sont dans d’autres sports…c’est pas compliqué.
    Perso, je ne vois pas Andy Murray tenter de devenir champion de ping-pong pour éviter de jouer une finale face à Djokovic et risquer de perdre sa place de numéro 1 à l’ATP 😆 …et oui, le tennis est un sport. Par contre le MMA à l’UFC actuellement c’est discutable…

  4. Merci pour la trad mais c’est franchement indécent de relayer ce genre de déclaration, Maia s’égare complètement, on ressent bien toute l’aigreur de
    celui qui n’a jamais rien su proposer sportivement.
    Pathétique élan passéiste et triste tentative de faire parler de lui en évoquant ce cancer nommé “logique sportive” 🙄 !
    Seul ceux qui s’illustrent par leurs performances en dehors de la cage peuvent accéder à la voie royale pour la ceinture, ainsi qu’à des salaires convenables, tout ça n’est que bon sens.
    Les échanges bouteilles/canettes, les montres à 100K, les costards custom-made, les punchlines tranchantes sont ce qui permet désormais de définir le challenger légitime: quoi de plus normal !?
    Le trash-talk est évidemment plus que nécessaire pour la santé de ce sport, c’est d’ailleurs la technique ultime pour mettre en échec son adversaire: l’ancien numéro 1 P4P tombé sur une soufflette après des mois de brimades nous l’a clairement démontré.
    Et les pseudos combattants qui s’agglutinent contre la cage, et se répandent au sol en roulés-boulés d’un ennui mortel sont une calamité pour le show.
    En plus leur truc ça fait un peu Pd du cul non ? 😕
    Les casuals préfèrent (et c’est tout à leur honneur !) les bourres-pifs moulinés, les middlefingers entre les rounds, et surtout les Aikis, ces fameux coupiés tournés !
    .
    Selon une étude récente, les casuals ont en moyenne 15 à 20 kg de masse grasse supplémentaire en comparaison avec leurs homologues “puristes”, et donc par conséquent engrangent une manne financière bien plus importante pour l’UFC: la consommation de burgers/bières est multipliée par 5 voire 6 sur certains évents. Les chiffres ne mentent pas, et il faut savoir tenir compte des recettes au guichet !
    De plus, les casuals finissent généralement trop imbibés enthousiastes post-fight pour rejoindre leur lieu de chambrée, ce qui diminue considérablement le volume de travail du petit personnel hôtelier les lendemains de Gala.
    C’est aussi ça que de faire du social, bah ouai !!
    Les George “White Belt” Saint-Pierre, Lyoto “Unijambiste” Machida, ou autre Cain “The Pussy” Velasquez ont fait leur temps, et c’est tant mieux !
    Tonton Dana a fait un super taff. RESPECT !

  5. Vince: Haha j’ai bien ris en lisant ton commentaire, surtout la dernière partie.

    Maia évoque d’excellents points assez incontestables, même si ce phénomène ne date pas d’hier, c’est assez inquiétant de voir qu’on semble se diriger toujours plus vers cette organisation basé sur le divertissement, WME IMG est une pure entreprise d’ “entertainment”et on commence tous à comprendre gentillement que le sport en lui même n’est absolument quelque chose d’important pour eux.

    Et effectivement, quand on pense au long terme et au sport dans sa globalité, il y a de quoi s’inquiéter. Les matchup comme Bisping/Henderson, McGregor/Diaz 2 ou encore le combat Rousey/Nunes et sa promotion centrée sur Ronda démontrent le manque de vision pour le sport, on nous fait juste des “cash crab” dès qu’ils se présentent. Belle illustration de mentalité consumériste.

    Pour être totalement juste cependant, il faut rappeler que ce système de fonctionnement est vieux, qu’il y a toujours eu du trash talk (bien avant le MMA d’ailleurs), ce qui est inhérent au fonctionnement économique des sports de combat, et qu’il y a toujours beaucoup de scènes de respect entre les combattants, particulièrement après les combats (ce qui est le plus honorable selon moi). Et puis, même si on assiste en ce moment même à des injustices flagrantes (Maia, Jacare ect..) on ne peut pas pour autant nier l’importance toujours prédominante des résultats dans la cage.

    Un mec comme McGregor, quoi qu’on dise, n’aurait jamais été ce qu’il est si il n’était pas si monstrueux une fois dans la cage, le charisme et le trash talk ne peut fonctionner que si les performances sont impréssionantes. Tu peux être un combattant incroyable dans l’octogone qui ne trash talk pas et être une star, tu peux trash talker et être incroyable dans l’octogone ( ce qui est très rare) et alors tu seras surement une grosse star, mais si tu n’a que le trash talk tu ne seras rien du tout.

  6. @ Vince

    J’ai vomi dans ma bouche ^^.

    @ Grappler

    Tout à fait d’accord pour dire que le trashtalk et les rivalités écrites ont toujours été présents dans les sports de combat. On peut citer l’éternel exemple de Mohammed Ali. Cependant quand Ali faisait du trashtalk c’est pour vendre son combat, pas pour passer devant les autres pour la chance au titre. Qu’on monte de toute pièce une rivalité entre deux combattants pour que les gens y croient et regardent le combat, moi au fond ça me dérange pas, mais quand le TS est offert au gagnant du concours de trashtalk au détriment du classement, là ça me pose problème.

    Quant au dernier point que tu soulèves, ya quand même de sacrés contre-exemples. Stephen Thompson par exemple, qui avait grosso modo les mêmes résultats que McGregor sur ses 8 premiers combats, et dont le nom a vraiment été connu qu’après son KO sur Hendricks, la faute sans doute à une personnalité humble. Autre contre-exemple : Sonnen. Attention je dis pas qu’il ne valait rien dans la cage, pour moi il méritait ses deux TS contre Silva, mais celui contre Jones, quand tu regardes son ratio victoires/défaites de l’époque, tu te dis qu’il l’a eu uniquement grâce à sa bouche, sans les résultats qui vont avec.

  7. La hype monte aussi très vite par rapport au style de combat. MCG finissait ces combats au 1er rounds, Ali faisait le show, Tyson finissait les combats très rapidement et spectaculairement… Le trash talk sans être bon ça te fait une hype de courte durée, dès que les gens se rendent compte du vrai niveaux du gars.
    Concernant le trash talk et ses passes droits que cela procure à l’ufc, pour répondre à Edd, j’dirais qu’on est au state, si tu rapportes de l’argent c’est tout benef ^^ Je trouve qu’en ce moment certains combats ont de moins en moins de sens, ç

  8. C’est dommage, les meilleurs ne s’affrontent pas toujours j’ai l’impression, ça commence à être frustrant.

LAISSER UN COMMENTAIRE