Muay Thaï : La triste histoire de Buakaw Por. Pramuk

Muay Thaï : La triste histoire de Buakaw Por. Pramuk

338
4

L’un des meilleurs combattants de Muay Thaï au monde, Buakaw (Sombat Banchamek) a récemment fait le récit de sa triste histoire.

Le combattant explique l’emprise que son gérant avait sur lui. Buakaw raconte lors d’une entrevue avec un média Thaï, que lorsqu’il a voulu prendre sa retraite en 2009, son gérant la obligé à combattre, l’empêchant de prendre sa retraite.

Tout au long de l’entrevue, il a été insinué que Buakaw avait été menacé. À tout le moins, qu’il a été forcé de faire certaines choses contre son gré (pendant plusieurs années).

Buakaw a tranquillement évité les questions d’argent, répondant qu’il avait subi plusieurs blessures récurrentes. (Pour justifier le besoin de se retirer)

Une rumeur veut que Buakaw ait gagné environ 12 000 $ pour le K-1 World MAX, et qu’il en ait reçu seulement 200 $. Le reste de la bourse serait allé à son gérant qui se serait procuré quatre maisons.

Ce qui est plutôt choquant, quand on apprend que Buakaw  habitait (ou habitude) dans une salle de son gymnase avec trois autres combattants.

Il est bien connu que les gérants des combattants Thaï, qui possèdent aussi pour la majeure partie du temps le gymnase où le combattant s’entraine, traitent leurs ‘clients’ comme des esclaves.

 

http://fightsportasia.com

4 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE